Biographie Caroline Brehat

Mme Caroline Bréhat Psychothérapeute et psychanalyste à LE CHESNAY | Mon Psy (psychologies.com)

Je pratique la psychothérapie relationnelle, la psychanalyse, la psychogénéalogie et l’écriture de soi en tant qu’art thérapie. Je suis spécialiste des violences intrafamiliales (y compris sexuelles), et ma clinique porte principalement sur le trauma et la résilience, l’emprise, la perversion et la paranoïa ainsi que sur la psychogénéalogie (thérapie transgénérationnelle).

Pour la plupart d’entre nous, la démarche « psy » commence par un mal-être ou une souffrance psychique, parfois accompagnés de symptômes : angoisse, stress ou autres manifestations somatiques. Ces symptômes sont des « énigmes » transmis par notre inconscient que nous devons entendre/résoudre. Mes patients évoquent souvent la désagréable impression de se retrouver « toujours » dans les mêmes situations (ce que Freud appelait la « compulsion de répétition »). Il importe alors envisager une démarche psychothérapeutique , voire psychanalytique. Au fil de nos séances, vous vous sentirez plus apaisés dans vos relations avec les autres ainsi que dans vos décisions personnelles ; vous serez plus en phase avec vos pensées, vos sensations et émotions, vos paroles et comportements. Vous agirez avec davantage de souplesse dans la vie de tous les jours. Vous acquérez, en d’autres termes, plus de liberté intérieure.

Je suis également romancière. Mes romans qui traitent tous des violences intrafamiliales, notamment de leur dimension transgénérationnelle, ont une dimension thérapeutique. C’est à ce titre que je traite également mes patients via l’écriture de soi. Je leur demande souvent d’écrire leur histoire, d’en faire des nouvelles ou des saynètes, de la transformer en un « objet » dont ils/elles seront fièr(e)s. Je constate avec joie combien les résultats sont probants en termes de guérison et de revalorisation narcissique.

Mon dernier roman, Les Mal Aimées, met en scène des personnages aux prises avec des maltraitances transgénérationnelles car nous savons désormais que les maux dont nous souffrons ne sont pas tous liés aux événements difficiles de notre enfance, ils peuvent également exprimer des émotions que nos ancêtres ne sont pas parvenus à « digérer ». Ces émotions encapsulées faute de n’avoir pu s’exprimer deviennent alors ce que les psychanalystes Maria Torok et Nicolas Abraham ont appelé un « fantôme » – le personnage appelé Camille, dans Les Mal Aimées – qui va hanter les descendants. Peut-être n’est-il pas inutile de préciser que la génétique vient désormais appuyer – avec la prudence scientifique requise – la possibilité de transmissions qui ne soient ainsi ni verbales, ni non verbales. L’épigénétique est née de l’observation que certaines personnes pouvaient, par exemple, présenter des symptômes physiologiques propres à l’état de famine alors qu’elles avaient toujours été bien nourries, mais qu’en revanche leurs ancêtres avaient bel et bien connu de tels épisodes.

Mon accompagnement est personnalisé, bienveillant et éthique. Vous pouvez me parler librement et à votre rythme de vos problématiques afin d’évoluer vers un meilleur développement et épanouissement personnels. Je prends en charge les adulte, les adolescents et les enfants.

La presse en parle :

https://www.humanite.fr/societe/violences-faites-aux-femmes/inceste-emprise-violences-ces-traumatismes-doivent-etre-panses

https://www.marieclaire.fr/syndrome-alienation-parentale,1426671.asp

https://lettrescapitales.com/interview-caroline-brehat-les-mal-aimees-est-un-roman-qui-porte-sur-limportance-du-regard-maternel-dans-la-construction-de-soi/

https://www.letelegramme.fr/finistere/concarneau/les-mal-aimees-de-la-concarnoise-caroline-brehat-12-08-2021-12806571.php

https://actu.fr/ile-de-france/mantes-la-jolie_78361/yvelines-caroline-brehat-evoque-l-emprise-parentale-dans-son-dernier-roman_45278494.html

Je suis membre adhérente du SNPPsy et de la Société Française de Psychanalyse Intégrative dont j’applique rigoureusement les codes de déontologie. Je suis certifiée par Psychologie Magazine comme psy accréditée.

caroline bréhat
Caroline Bréhat